Oh my love – La Playlist d’Anna Bambou – Décembre

Ce jour là, j’ai pris une photo de toi la première, je n’en ai pas beaucoup.

Cet endroit, c’était une respiration un espace-temps hors du temps.

Je me souviens d’un poème que j’ai écrit assise en face de toi, je me souviens de la ville, des passants… Je me souviens de la nuit, des rues, des rires, des lumières, d’une guirlande de Noël au balcon.

Je me souviens d’un fou rire même si je ne sais plus pourquoi nous avions ri. Je me souviens d’un biscuit en forme de cœur, partagé. Je me souviens de 1000 choses et de si peu à la fois.

L’essentiel est dans ma mémoire.

Je me souviens d’une balade la nuit, des premiers mots tendres, des premiers gestes, tendre eux aussi.

Lorsque je cherche un endroit où m’apaiser, je reviens toujours ici, assise à cet endroit.

Je me souviens d’une caresse, d’un dîner.

Il reste quelques images, un carnet, un vieux disque, quelques chansons, une carte postale.

J’ai pensé que la vie commençait là, du moins cette vie là. Plus tard je me rendrai compte qu’elle avait commencé bien avant.

Plus tard je me rendrai compte que je t’avais aimé dès le premier instant. J’avais rangé tout cela dans un tiroir que je ne pensais pas réouvrir, c’était une folie qu’il fallait oublier. Il y avait d’autres choses à vivre avant.

Puis, il y a eu cet escalier, ton parfum, les senteurs d’orange et de cannelle.

J’ai lutté, tout fait pour refermer le tiroir dans lequel j’avais gardé mon amour. En vain.

Depuis, tu es là, et plus rien ne saurai se refermer.

Les jour de pluie, je retourne à cet instant, le lieu de souvenirs éphémères, celui d’une nuit, ce quelque chose auquel je ne m’attendais pas. Ce qui était rangé dans mon tiroir était à peine une esquisse.

Rien n’était prévu ou prémédité, je me suis laissée surprendre. J’ai appris au fil des mois qu’on ne lutte pas contre un cœur qui bat, ni contre le fait de se sentir vivante. On ne lutte pas contre la certitude, la seule que j’ai, celle d’être certaine que je t’aime.

 

Témoignage du gérant de l’hôtel :

Je me souviens du jour où ils sont arrivés, ils se sont installés dans mon hôtel. On ne les voyait pas souvent, mais on savait que c’était des étrangers, ils ne sont pas d’ici, ça se voit tout de suite. Ils ne sortaient pas souvent.

Est-ce qu’elle est toujours ici ? Bien sûr, vous pouvez la croiser de temps en temps, quand elle va prendre l’air en bord de mer. Je ne lui parle presque pas, je crois qu’elle n’aime pas être dérangée.

Est-ce qu’il est toujours avec elle ? Ces deux-là ne se sont pas quittés depuis leur arrivée.

previous arrow
next arrow
 

 

1 -Télépopmusik – Breathe
2 – Glimmer of Blooms – Can’t Get You Out Of My Head (Español)
3 – Kovacs & Metropole Orkest – Fool Like You (conducted by Jules Buckley)
4 – Lee Moses – Bad Girl (full song, no break)
5 – France Gall – Les accidents d’amour.
6 – Alain Chamfort – Qu’est-ce que t’as fait d’mes idées noires ? (Clip Officiel)
7 – Kwamie Liv – 5 AM
8 – Esther Philips – I Feel the Same
9 – Nina Simone – Wild Is The Wind (Original)
10 – Alain Bashung – Dehors
11 – Dinah Washington – Mad About the Boy
12 – Stan Getz & João Gilberto – O Grande Amor
13 – Baden Powell (Samba em Prelúdio)
14 – Audrey Hepburn – Moon River
15 – Billie Holiday – I’m a Fool to Want You (Audio)

Chanson Bonus #1 – John Lennon – Oh My Love – Lyrics
Chanson Bonus #2 – Jacky Terrasson & Cécile McLorin – Oh My Love