Lucy in the sky with diamonds – La Playlist d’Anna Bambou – 3 juin 2019

Allongés dans l’herbe nous regardons la lune, ma main dans la tienne, ta paume dans le creux de la mienne, nous observons la voie lactée, les constellations, la grande ourse, le cygne, la chevelure de bérénice. Nous faisons des voeux ensemble, pleins d’espoir qu’ils se réalisent

Allongée dans l’herbe, mon corps parallèle au tien, je pense au souvenirs passés, à ceux qui m’ont menée à cet instant magique, à cette une nuit à tes côtés, la musique au loin qui fait tournoyer nos têtes.

Il y a dans le ciels quelques rares oiseaux, le clapotis de l’eau qui s’étend face à nous.

Nous ne nous disons pas un mot, nous n’attendons rien, pas même que le temps passe… Nous sommes au coeur d’une fête mais nous n’entendons rien, au milieu de tous avec la sensation d’être seuls au monde.

Je m’assoupis au creux de ton épaule, là ou je sais que je peux m’abriter en cas de tempête, là ou je m’endors toujours, à coup sur, sans peur, sans angoisse, là ou rien ne peut m’atteindre. Je m’assoupie quelques instants, tu me réveilles par une caresse dans les cheveux, je me serre plus fort contre toi. Comme j’aimerai que ce moment dure une éternité, ne plus jamais devoir affronter la vie et la réalité.

Au dessus de nous le ciel est bleu foncé, parsemé de points de lumières à des milliards de kilomètres, ce ciel trop grand veille pourtant sur nos coeurs, et je crois plus fort encore en cet instant à ces hasards qui n’en sont pas pas, ceux qui nous ont mené l’un vers l’autre. Je lève la tête, à l’horizon le ciel s’entrelace à l’eau comme nos bras s’emmêlent entre eux et nos jambes et ces baisers que même le temps ne peut plus arrêter.

Cette nuit je m’assoupis sous un ciel sans nuage, au creux d’un corps qui n’est pas le mien. Je sens ton souffle chaud sur ma peau, une brise légère me murmure : “t’inquiète pas”.

1 – Michel Simon et Serge Gainsbourg chantent l’herbe tendre
2 – Les Ogres de Barback – Au café du canal
3 – Jean du Voyage Divine – Till the end (Prod by Jean du Voyage)
4 – La Yegros – Viene de Mi
5 – Shangri La – Skinshape (2014)
6 – Neroche – Earth Druid
7 – Skinshape – Surfer Dub feat.Anina Trobec
8 – Skinshape – Stabo
9 – DOT – Run Riot
10 – Jay-Jay Johanson – Moonshine
11 – Bob Dylan – Moonlight
12 – Laura Mvula – Sing To The Moon
13 – Blossom Dearie – Plus je t’embrasse


Chanson Bonus #1 : Lucy In The Sky With Diamonds (Remastered 2009)
Chanson Bonus #2 : Nina Simone – Feeling Good (Avicii Remix)
Chanson Bonus #3 : Billie Holiday, My Man
Chanson Bonus #4 : serge gainsbourg- Elisa- 1969

Happiness is a warm gun – La Playlist d’Anna Bambou – 3 mai 2019

19h45
L’heure bleue… un entre deux, le passage d’un monde à un autre. 
Ce soir le ciel est bas, il a plu toute la journée. Le ciel est bleu-gris, ma couleur préférée, je marche sous la lueur des réverbères qui viennent à peine de s’allumer.
Je pense à toi qui n’est pas là, je me demande ce que tu fais, à quoi tu penses, tu ne me le diras pas.
Nous sommes à l’heure bleue, l’heure des mélancoliques, des tristesses, des joies parfois, des renaissances aussi. 

21h12
Je t’appelle de mon coeur. Où es-tu ? Il est 21h du matin et je n’ai plus de nouvelles. Je ne trouve plus la lumière ni de jour ni de nuit. Je suis assise au bord de l’eau. Je pense à toi. Il est des choses inexplicables quelle que soit l’heure.
Je lance un S.O.S que tu ne recevras jamais, une fusée de détresse sans lumière… dans les airs, une bouteille à la mer sans destinataire…
Je voudrai te parler de tout, sans avoir à prononcer un mot.

22h14
Sur le chemin du retour, je croise une femme en larmes, elle a baissé les yeux lorsqu’elle est passée près de moi, pour que je ne remarque pas ses yeux gonflés et l’eau qui roulait sur ses joues.
J’avance un peu, je pense encore à elle que je croisé dans le reflet de l’eau.
Je pleure dans le noir car les sombres pensées s’y confondent, les larmes y sont masquées par les ombres.

0h45
Mélancolie des jours tristes… la nuit dans les bars, tout le monde tente d’oublier les jours. Mon menton repose sur le bord d’une banquette. Quelqu’un me propose un verre, je refuse.
– “Qu’est-ce que tu fais ici ?”
– “Je suis contemplatrice.”
Ma réponse semble aussi trouble que le fond d’un verre de bière.

1h59
Les pensées tourbillonnent, est-ce que tu reviendras, est-ce que tu partiras ? C’est l’heure où j’ai peur, ma raison s’affole. 
Le silence de la nuit est insupportable, assourdissant… Plus fort qu’un cri, il résonne en moi tandis que ma tête déraisonne.

3h23
Les pensées vont, viennent, me tourmentent, je divague dans mon diabolo menthe.

5h50
Je rentre au petit jour. Plus tard, je te dirai que tout va bien, et ma nuit deviendra un mensonge fait de cris muets, de peines que je ne comprends parfois pas moi-même, de larmes inutiles, de peurs qu’un jour il soit trop tard. Pour quoi ? Pour tout. Parce que le temps passe si vite, qu’un jour l’horloge s’arrête et l’on se dit “J’aurai tant aimé…”.

Dans mes nuits, le temps défile et je l’égraine le long d’un collier de perles d’obsidiennes avec pour seule prière celle d’arrêter le temps, et toujours ce même et unique voeu que je tais, dont je ne peux prononcer les mots de peur que jamais il ne se réalise.

1 – Les Moulins de mon Coeur – Tom à la ferme
2 – Alain Bashung – Les Mots Bleus
3 – Isabella Rossellini: Blue Velvet / Blue Star / Blue Velvet (reprise)
4 – Kate Bush – The Man I Love – Official Music Video
5 – Angus and Julia Stone – You’re The One That I Want (cover)
6 – Beck – Blue Moon (Audio)
7 – Moderator – Words Remain (Vinyl Extended Version)
8 – Chris Isaak — Blue Hotel [[ Official Live Video ]] HD
9 – Lana Del Rey – Born To Die (Official Music Video)
10 – Rihanna – Diamonds
11 – Skinshape – I Didn’t Know
12 – Janis Joplin – Kozmic Blues.
13 – Billie Holiday – Blue Moon (1952)
14 – Flo Morrissey – L’Amour Est Bleu | Sofar Paris
15 – FB – Portsmouth

Chanson Bonus #1 – Happiness Is A Warm Gun (Remastered 2009)
Chanson Bonus #2 : Nina Simone – Here Comes The Sun (1971 The Beatles Cover)
Chanson Bonus #3 : Lhasa de Sela – Love came here

(Just like) Starting over – La Playlist d’Anna Bambou – 3 avril 2019

J’ai marché des heures, des bords de mer, à ceux qui en sont presque, j’ai traversé des ponts, sondé les horizons, j’ai vu ton visage cent fois, ici, dans mes rêves d’aujourd’hui, avant de te connaître.

J’ai croisé des cygnes chaque fois que j’étais triste et que je ne croyais plus en rien. J’ai parlé à l’eau, au fond de l’eau qui m’a dit bien des choses et murmuré que je me trouvais bien plus proche de la surface que je ne le pensais.

Nous sommes vendredi soir à l’heure bleue… Je vois un homme accompagné d’une valise, il ouvre une porte qui donne sur la rue, je l’imagine de retour après d’une semaine loin de chez lui. Je pense à toi que je viens de quitter le temps de quelques heures, je me dis que j’aurais pu être triste de ne pas passer cette soirée avec toi, mais je ne le suis pas, nous nous verrons plus tard, demain… La peur de te perdre semble s’être elle-même perdue en chemin, je ne la croise plus que très rarement, au hasard des jours, lorsque la mélancolie me tombe dessus tel un crachin.

Le lendemain, nous nous retrouverons sur la plage, nous marcherons sur ce sable brun foncé, artificiel ou probable mélange de terre et de sable fin, je ramasserai un coquillage trop petit pour entendre la mer chanter à l’intérieur. J’aime ces choses imparfaites qui rendent la vie réelle.

Je ne crois pas aux contes de fées, pourtant je crois en celui-ci.

Je suis heureuse, tu as raison de me le dire parfois, je peux très vite oublier ces choses là. Je sais combien cela peut paraître fade à raconter, heureusement je m’offre de temps en temps le luxe de sombrer dans des profondeurs où je m’abîme quelques heures, quelques jours… Je ne sais sans doute pas vivre autrement, c’est un équilibre, il ne peut y avoir de bonheur s’il n’est pas parfois légèrement entaché, sans cela, on ne le verrait plus.

J’aime ce voyage que nous faisons ensemble, presque sans bouger, passant simplement d’une rive au bord du “lac”, au fil des vagues, dans une danse dont les rythmes ne sont pas définis par avance.

1 – Ella Fitzgerald & Louis Armstrong – April In Paris
2 – C’est un Love Song
3 – Mellow Fellow – Dancing
4 – The Silent Love – My Sunny Day
5 – La Sera – “I Need An Angel” (Official Music Video)
6 – April March – Le Temps de l’Amour (1995)
7 – Brigitte Bardot La Madrague
8 – Lianne La Havas ft. Willy Mason – No Room For Doubt (Official Video)
9 – Oscar Lang – You (Subtítulos en español) ||Lyrics||
10 – Ella Fitzgerald & Louis Armstrong – Under A Blanket Of Blue
11 – Peggy Lee – Alright, Okay, You Win
12 – Tori Amos – Maybe California
13 – Mazzy Star – Fade Into You
14 – Helena Deland – Take It All
15 – Björk – Pagan Poetry (Official Music Video)

Chanson Bonus #1 : (Just Like) Starting Over – John Lennon
Chanson Bonus #2 : Seth Avett & Jessica Lea Mayfield – Between The Bars (Live on KEXP)
Chanson Bonus #3 : Wax Tailor – Que Sera Sera

Tell me what you see – La Playlist d’Anna Bambou – 3 mars 2019

J’ai défait ma valise depuis quelques mois, je n’ai pas grand-chose, mais tout a trouvé sa juste place, la valise, elle, je l’ai rangée en haut de l’armoire.

Parfois, j’ai le coeur qui déraille et les pensées aussi, quand elles vagabondent un peu trop, un peu trop loin… je peux me perdre vite dans le noir, moi, j’avance à tâtons, parce que j’ai une mauvaise vue, si mauvaise que je pourrais me perdre.

“Le bonheur, c’est d’avoir une bonne santé et une mauvaise mémoire” disait Ingrid Bergman. J’ai la mémoire des belles choses, le reste ce sont des éraflures sur lesquelles je mets des pommades cicatrisantes.

Quand on m’approche, des épines peuvent sortir de ma peau, quand on me touche aussi.

Je me souviens de presque tous ces instants que l’on a vécu, j’ai le souvenir de tes yeux posés sur moi, ce regard-là, celui qui me fait me sentir jolie, celui qui me rassure sur demain, ce regard qui suffit à me rendre heureuse. Les souvenirs ce sont les rires, les bonheurs, quelques peines, tes bras autour de moi, ta peau contre la mienne.

Ce matin, j’ai vu les premières hirondelles, elles volaient au-dessus de la mer, j’aurai aimé que tu les voies avec moi.

Je ne sais pas depuis combien de temps je suis ici, je ne pensais pas rester quand un jour sur la plage je me suis décidée à ne plus vouloir m’en aller, simplement parce que nous avions l’air d’être bien ici. Alors, j’ai tout chamboulé dans mes plans parce qu’il n’y a plus de plan, enfin si, il y en a un, ce n’est pas un plan d’ailleurs, juste le désir d’être avec toi. J’ai fait tous les recoins de mon coeur et je n’y a pas trouvé de place pour une autre histoire que la nôtre.

J’attends la fin de l’hiver, comme une enfant attendrait minuit un 24 décembre, un peu trop impatiente… Je suis mélancolique et optimiste, je crois aux roses qui finissent toujours par s’ouvrir, par refleurir, celles qui traversent les années, car je n’aime pas les histoires courtes.

J’ai défait mes valises, j’ai déposé mon coeur en fleur sur la petite étagère dans l’entrée, et toi, tu m’as promis que tu en prendrais soin, même s’il fallait que le temps passe un peu. En attendant, il y a tes yeux comme un soleil qui font fondre cet hiver qui s’était installé en moi.

1 – Your voice, your eyes… – Alphaville – Jean-Luc Godard – 1965.mp4
2 – John Coltrane – In A Sentimental Mood
3 – Stevie Wonder – Signed, Sealed, Delivered I’m Yours
4 – Gorillaz-Latin Simone
5 – Isaac Delusion – She Pretends
6 – The Curse
7 – Moriarty – Clementine (album version)
8 – THE YEARNING – Nightingale [Audio]
9 – Ane Brun – 09 armour
10 – Where Water Flows
11 – Eydie Gorme Y Los Panchos- Di Que No Es Verdad
12 – Oh My Love
13 – Radiohead – Nice Dream Lyrics
14 – Angus & Julia Stone – Draw Your Swords [Audio]
15 – Bat For Lashes – 01 – Glass (Two Suns) With Lyrics
Chanson Bonus #1 : Tell me what you see – The Beatles (LYRICS/LETRA) [Original]
Chanson Bonus #2 : The Best of Billie Holiday & Lester Young – Vol. 1 | Jazz Music

A day in the life – La Playlist d’Anna Bambou – 3 février 2019

Le temps passe, je broie du noir, je touche presque le fond, je me relève, encore, toujours, d’espoir, d’envie, de désir.

Je me promène sur la plage, je regarde la mer, j’implore un signe, je fais une prière… je fais quelques pas, la réponse est là : une énorme libellule vole lentement devant moi.

Je demande encore, pour être sûre, une rafale de vent quand l’eau est calme me murmure l’histoire d’un amour.

Plus tard, dans un café, une seconde de désespoir. Une chanson passe, elle me ramène à toi, j’attend la suivante pour être sûre, puis celle d’après pour me dire que je ne rêve pas, celle d’encore après pour être certaine que le hasard n’existe pas.

Il y a les airs de sambas, le son s’échappe au bout de la rue et dans mes yeux je te revois me conduire dans les rues la nuit.

J’entre dans une boutique, je regarde les présentoirs, dessus on peut y voir des magnets, ceux avec des prénoms, j’y trouve le tien, le mien juste en dessous.

Je crois en ce qui n’est pas, en ces petits rien qui viennent me dire que tout est vrai, que je ne rêve pas, je prend quelques photos, pour me souvenir, j’écris dans un journal chaque bel instant, chaque belle histoire, le plaisir d’un café, un fou rire après un rêve, le sourire que tu avais hier soir, deux cygnes un soir sous la lune.

Parfois j’ai peur, j’ai peur de tout, peur de faire peur, peut d’avoir peur, peur d’un coup de vent, de faire un pas, de reculer, de faire bien comme de faire mal, du soleil, des nuages, d’un mot, d’une caresse, d’être trop en avance, d’être arrivée trop tard, du temps qui passe…

J’ouvre les yeux, il ne fait pas aussi sombre, je te vois, tu es là, près de moi, les peurs s’envole tel des grains de sable sur une plage, d’un coup de vent lancé par un sourire de toi, un léger rire dans ton regard. Je respire.

Je ne sais plus si je rêve ou pas.

1 – Serge Reggiani – Enivrez-vous – Poème de Baudelaire
2 – Michael Kiwanuka – Tell Me A Tale
3 – Kurup – Joeira
4 – Ex:Re – Romance
5 – Pink Floyd – Wish You Were Here (Eternal Sunshine of the Spotless Mind)
6 – Lana del rey – hope is a dangerous thing for a woman like me to have- but I have it
7 – Cat Power – Wild is the wind
8 – Ella Fitzgerald & Louis Armstrong – Dream A Little dream of me
9 – Juliana R. – Vou Ver, De Repente
10 – Ane Brun – “Words” (Official Music Video HD)
11 – Patrick Watson – Je te laisserai des mots
12 – Nico – My Funny Valentine
13 – Astrud Gilberto – Light my fire
14 – The Beatles – A Day In The Life
Chanson Bonus #1 : Billie Holiday – Let’s Dream In The Moonlight (1938)
Chanson Bonus #2 : Elliott Smith – Becausee

Nobody Loves You (when you’re down and out) – La playlist d’Anna Bambou – 3 janvier –

Cher …

J’habite en hiver depuis plusieurs mois, c’est un bel endroit même si je sais d’avance qu’il ne te plairait pas. Je ne saurais te dire s’il s’agit d’une ville où d’un simple village, je ne distingue plus la différence tant l’endroit est brouillé par le givre qui y est tombé un soir.

Je ne sais te dire sur quelle bonne latitude je me trouve, je ne sais que te confier que le froid qui m’a prise est sibérien. Je me suis mise à l’abri, au pied d’un conifère, cet arbre auquel je me suis accrochée est toujours là, enraciné, je suis là, enlacée à lui, dans l’attente d’un soleil.

Certains jours mon réalisme me chuchote de cesser de rêver, je sombre alors dans l’obscurité. Le lendemain j’invoque l’espoir de continuer à croire, à espérer, et mon corps se relève. Sans cesse et comme Sysiphe, je monte et rechute, indéfiniment.

On me dit parfois que les beaux jours vont revenir, je ne sais comprendre ces mots, devant mes yeux il neige, j’aimais les flocons avant qu’il ne commence à givrer chaque partie de mon corps les unes après les autres.

J’habite en hiver et j’espère te revoir bientôt, quand le temps aura passé, lorsque les neiges ne nous sembleront plus éternelles, quand un matin de ta fenêtre tu apercevras les premiers bourgeons, les premières feuilles, lorsque le brouillard se sera dissipé.

D’ici là, je t’embrasse…

Anna

1 – Mazzy Star – Flowers In December
2 – The Rolling Stones – Winter
3 – The Avener, Kadebostany – Castle In The Snow
4 – Daughter – Winter
5 – The Saxophones – If You’re On The Water
6 – Nils Frahm – Ambre
7 – The Moody Blues – Nights In White Satin
8 – Etta James – Stormy Weather
9 – Emily Jane White – Frozen Heart (Official Audio)
10 – Joni Mitchell – River
11 – Jane Birkin – Pourquoi
12 – Baden Powell – Chanson d’hiver 1964
13 – The xx – Seasons Run (Official Audio)


Chanson bonus #1 : Billie Holiday – This Year’s Kisses (1937)
Chanson bonus #2 : John Lennon Nobody Loves You (when you’re down and out) (acoustic version)
Chanson bonus #3 : Nina Simone – Mr Bojangles

Oh my love – La Playlist d’Anna Bambou – Décembre

Ce jour là, j’ai pris une photo de toi la première, je n’en ai pas beaucoup.

Cet endroit, c’était une respiration un espace-temps hors du temps.

Je me souviens d’un poème que j’ai écrit assise en face de toi, je me souviens de la ville, des passants… Je me souviens de la nuit, des rues, des rires, des lumières, d’une guirlande de Noël au balcon.

Je me souviens d’un fou rire même si je ne sais plus pourquoi nous avions ri. Je me souviens d’un biscuit en forme de cœur, partagé. Je me souviens de 1000 choses et de si peu à la fois.

L’essentiel est dans ma mémoire.

Je me souviens d’une balade la nuit, des premiers mots tendres, des premiers gestes, tendre eux aussi.

Lorsque je cherche un endroit où m’apaiser, je reviens toujours ici, assise à cet endroit.

Je me souviens d’une caresse, d’un dîner.

Il reste quelques images, un carnet, un vieux disque, quelques chansons, une carte postale.

J’ai pensé que la vie commençait là, du moins cette vie là. Plus tard je me rendrai compte qu’elle avait commencé bien avant.

Plus tard je me rendrai compte que je t’avais aimé dès le premier instant. J’avais rangé tout cela dans un tiroir que je ne pensais pas réouvrir, c’était une folie qu’il fallait oublier. Il y avait d’autres choses à vivre avant.

Puis, il y a eu cet escalier, ton parfum, les senteurs d’orange et de cannelle.

J’ai lutté, tout fait pour refermer le tiroir dans lequel j’avais gardé mon amour. En vain.

Depuis, tu es là, et plus rien ne saurai se refermer.

Les jour de pluie, je retourne à cet instant, le lieu de souvenirs éphémères, celui d’une nuit, ce quelque chose auquel je ne m’attendais pas. Ce qui était rangé dans mon tiroir était à peine une esquisse.

Rien n’était prévu ou prémédité, je me suis laissée surprendre. J’ai appris au fil des mois qu’on ne lutte pas contre un cœur qui bat, ni contre le fait de se sentir vivante. On ne lutte pas contre la certitude, la seule que j’ai, celle d’être certaine que je t’aime.

 

Témoignage du gérant de l’hôtel :

Je me souviens du jour où ils sont arrivés, ils se sont installés dans mon hôtel. On ne les voyait pas souvent, mais on savait que c’était des étrangers, ils ne sont pas d’ici, ça se voit tout de suite. Ils ne sortaient pas souvent.

Est-ce qu’elle est toujours ici ? Bien sûr, vous pouvez la croiser de temps en temps, quand elle va prendre l’air en bord de mer. Je ne lui parle presque pas, je crois qu’elle n’aime pas être dérangée.

Est-ce qu’il est toujours avec elle ? Ces deux-là ne se sont pas quittés depuis leur arrivée.

[smartslider3 slider=5]
 

 

1 -Télépopmusik – Breathe
2 – Glimmer of Blooms – Can’t Get You Out Of My Head (Español)
3 – Kovacs & Metropole Orkest – Fool Like You (conducted by Jules Buckley)
4 – Lee Moses – Bad Girl (full song, no break)
5 – France Gall – Les accidents d’amour.
6 – Alain Chamfort – Qu’est-ce que t’as fait d’mes idées noires ? (Clip Officiel)
7 – Kwamie Liv – 5 AM
8 – Esther Philips – I Feel the Same
9 – Nina Simone – Wild Is The Wind (Original)
10 – Alain Bashung – Dehors
11 – Dinah Washington – Mad About the Boy
12 – Stan Getz & João Gilberto – O Grande Amor
13 – Baden Powell (Samba em Prelúdio)
14 – Audrey Hepburn – Moon River
15 – Billie Holiday – I’m a Fool to Want You (Audio)

Chanson Bonus #1 – John Lennon – Oh My Love – Lyrics
Chanson Bonus #2 – Jacky Terrasson & Cécile McLorin – Oh My Love

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The Ballad Of John And Yoko – La Playlist d’Anna Bambou – Novembre

 

Alors que j’ouvrais les yeux, il n’était plus à mes côtés et je ne l’avais pas entendu se lever. Il se tenait debout devant la porte, face à moi brandissant devant lui un sourire et une clé.

Nous n’avions pas bougé d’ici depuis plusieurs mois et malgré une envie de rester, la découverte d’autres décors devenait indispensable à nos vies.

Il avait loué une voiture. J’ai pris quelques affaires, et nous sommes partis.

Pendant qu’il conduisait, je regardais le paysage défiler, parfois sa main déposait une caresse sur moi auxquelles je ne savais pas toujours répondre, par peur tout simplement.

Nous longions la mer, je regardais au loin, je me trouvais un peu stupide, comme le sont en général les amoureux. Je devais me faire à l’idée, je ne pouvais plus avoir de doutes, j’avais laissé la place au temps, m’étais souvent demandé si c’était réel tous ces sentiments…

Si des milliers de questions n’avaient pas tourné en rond, mon coeur aurait pu vivre un printemps quotidien.

Nous venions d’entrer dans un village en bord de mer, il me demandait si l’endroit me plaisait, bien sûr il me plaisait. Un hôtel, un réceptionniste et la chambre était louée, nos affaires installées à l’intérieur le temps d’un voyage.

Nous avions pris cette route pour échapper au quotidien, à tout ce que j’avais cherché à fuir durant ces dernières années. Découvrir de nouveaux lieux, rencontrer de nouvelles âmes et tenter de se fondre dans un décor qui n’était pas le nôtre.

Nous avons pris quelques petit-déjeuner dans ce vieux café qui sentait encore le tabac, marché le long de la mer, passé une journée sans sortir, écouté du jazz dans un bar ouvert toute la nuit, dansé sur quelques chansons d’amour, roulé un peu, changé de ville, changé d’hôtel, changé de café et de bar, plusieurs fois…

La “maison” me manquait, ce lieu où nous vivions, cet endroit rempli de souvenirs de premières fois, une autre plage, les rues, la pluie, la nuit, cette eau qui était presque la mer, quelques photos souvenir, se croiser par hasard, au bar de la plage, un baiser manqué sur le pas de la porte, et tout ce qu’on aura réussi, à faire, à garder et à vivre.

La tête penchée vers la gauche, je regardais son visage devant le paysage qui défilait dans l’autre sens, nous prenions la route pour rentrer “chez nous”.

[smartslider3 slider=4]
 

 

1 – Still Corners – The Trip
2 -The Cure – Lovesong
3 – Diving With Andy – October In May
4 – Nick Drake Three Hours /Five Leaves Left 1969/
5 – Arctic Monkeys – Baby I’m Yours [Lyrics]
6 – Extrait de LOLA de Jacques Demy – La chanson de Lola
7 – The Velvet Underground – After Hours
8 – Ella & Louis – Cheek to Cheek
9 – Percy Sledge – True Love Travels On A Gravel Road
10 – Cigarettes After Sex – Nothing’s Gonna Hurt You Baby
11 – “BACK IN MY ARMS AGAIN” THE SUPREMES ~ 1965 HQ AUDIO
12 – Billie Holiday – My First Impression Of You
13 – Cat Power – Dreams

Chanson Bonus #1 : The Beatles – The Ballad Of John And Yoko
Chanson Bonus #2 : Wrap Your Arms Around Me

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

I will – La Playlist d’Anna Bambou – Octobre

 

Mes histoires étaient devenues éphémères, ma vie se déroulait sans encombres, sans habitudes, sans tout ce qui rassure, sans amitié, sans amour. J’avais pris soin de mettre à la porte tout ce qui m’offrait toute possibilité de m’abîmer.

Un matin, la porte se fend, laisse entrer un rai de lumière, la serrure a disparu, la porte s’entrouvre.

Quelques mois plus tard, nous étions arrivés dans cette ville. Il était 10h, je venais de me réveiller pour me rendre sur la plage quelques mètres plus loin. Après une longue conversation avec la mer, l’histoire semblait assez belle pour oser lui laisser le temps de s’installer. J’acceptais de laisser leurs chances aux habitudes de se faire.

J’accueillais là où plus personne n’allait, l’idée de ces balades que nous faisions ensemble au bord de l’eau, je laissai entrer un bonjour quotidien, la tendresse d’un sourire ou d’un regard, quelques caresses et baisers, l’attention de l’un envers l’autre, et les nuits… J’acceptais de faire une place à ces habitudes qui rassurent. J’osais croire à une vie plus douce que celle que j’avais pu mener jusqu’à présent.

Soudain terrifiée, je regardais les vagues s’échouer sur la plage, je suffoquais, paniquée a l’idée même que la pendule du bonheur puisse s’arrêter.

Alors, j’essayais de respirer, de me rassurer comme il l’avait fait un jour, me promettant que tout irait bien, que je ne souffrirai pas, que ma fragilité entre ses mains serai gardée et protégée.

Je m’étais décidée à y croire, à lui laisser la possibilité que l’on puisse me briser, j’avais conscience que ce serait la dernière fois.

J’avais abdiqué, pour ces petits rien rassurants, pour ces détails qui n’en sont pas et font que l’on peut se sentir bien. J’essayais de ne plus avoir peur de perdre, d’être abandonnée puisque désormais il y aurait quelqu’un pour m’accompagner.

Que se passerait-il si je le perdais ? Que se passerait-il si tout venait à disparaitre un triste jour ? 

Je marchais du long de la plage à l’hôtel, arrivée dans la chambre je lui dirai bonjour, le laisserai se réveiller tout en nous servant un café.

Je laissais mes peurs de côté, cessant d’imaginer que tout a une fin, laissant mon pessimisme de côté, donnant une chance à un avenir heureux.

Il pourrait être tout, ma famille, mon ami, mon amour.

[smartslider3 slider=3]
 

1 – Kacem Wapalek – Fleur Sauvage (instrumentale)
2 – Beirut – Postcards From Italy
3 – Victoria’s – Concorde (Funk LeBlanc Remix)
4 – Kate Bush – Running Up That Hill – Official Music Video
5 – Amy Winehouse – To Know Him Is To Love Him (Napster Live) (Audio)
6 – Pina – pair scene from Cafe Muller
7 – Silencio
8 – Piensa en mi ~ Luz Casal
9 – Chromatics – The River
10 – Isabelle Adjani – Pull marine
11 – Tindersticks – Sweet Memory
12 – “Then Was Then and Now Is Now” – Ambrosia Parsley
13 – Velvet Underground-“I Found a Reason” from “Loaded”
14 – Billie Holiday – I’ll Be Seeing You (1944)

Chanson Bonus #1 : I Will (Remastered 2009)
Chanson Bonus #2 : Midside Le Grand Jacques Original Mix
Chanson Bonus #3 : Gorillaz – Feel Good Inc. (Official Video)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Wait – La playlist d’Anna Bambou – 3 Septembre

 

Les bords de mer, presque…

Ma respiration est haletante.

Me yeux sont encore enfermés dans mon sommeil. J’ai peur.

J’ai besoin d’un contact qui puisse me rassurer, de nos peaux qui se frôlent puis s’enveloppent comme un manteau viendrait me protéger de l’hiver.

Je ne suis sûre de rien, je rêve de la sensation d’être certaine. Mes certitudes sont éphémères, elles s’envolent après quelques secondes pareilles aux papillons qui se sont formés dans mon corps et qui ne cessent de s’agiter.

Je cherche à me rassurer parce que je n’y aurai jamais penser, nicher là sous les toits comme ces oiseaux que l’on voit passer par dizaine devant nos fenêtres dès que le jour se lève.

Mon corps a besoin de savoir que le sien ne s’éloignera pas, que personne ne s’envolera sans l’autre. Nous vivons dans un pays où les hirondelles ne s’en vont jamais car ici il fait assez chaud pour qu’elle puissent vouloir rester longtemps. Je suis devenue l’une d’entre elles.

Il m’a suivie et moi, je décide de reste là parce qu’il est là. Cette destination n’était qu’un point sur mon horizon. D’autres lieux auraient dû suivre mais je n’en ai plus envie.

Il est allongé dans ce lit près de moi, ses jambes se mêlent aux miennes, pendant son sommeil, alors que j’écris ces quelques mots. Ses yeux sont fermés, il semble dormir, je sais que ce n’est pas le cas, il sait tout, voit tout, ressent trop.

Nos peaux qui se frôlent me disent de ne pas m’en faire, que tout arrive si l’on laisse le temps faire. Je retiens mon souffle, prie pour qu’il ne bouge pas.

Son épiderme me rassure. Ma respiration se fait plus lente, je chasse mes peurs qui plus tard reviendront au galop. Je pense aux moments déjà vécus, m’éprends des instants suivants.

Je suis heureuse parfois, cela m’effraie parce que je ne sais pas, c’est une habitude que je ne connais pas.

Nous construisons ce nid dans un paradis où l’eau nous entoure et semble ne jamais s’affoler.

L’amer est loin. Je ne sais pas. je ne suis jamais sûre de rien. Si ce n’est qu’à cet instant, je me sens bien.

Ici, nous sommes sur les bords de mer, presque…

 

[smartslider3 slider=2]

 

1 – Daughter – “Still” (Live @ Air Studios)
2 – TORI AMOS live CORNFLAKE GIRL
3 – Julie London ◊ Nice Girls Don’t Stay For Breakfast ◊ 1968
4 – Wild Child – Pillow Talk
5 – Eydie Gormé – Cuando vuelva a tu lado
6 – Gérard Manset – Rouge-Gorge
7 – Ibrahim Maalouf – Beirut (LIVE)
8 -Nouvelle Vague – Dont Go (Full Track)
9 – Billie Holiday – The man I love
10 – Serge Gainsbourg – Parce Que
11 – Claude Nougaro – Le Cinéma (Piwistinki Edit)
12 – Sidi Larbi Cherkaoui & Woodkid – I Will Fall For You
13 – Elliott Smith – Between the Bars 1 Hour seamless edit

Bonus Track #1 : The Beatles – Wait
Bonus Track #2 : Penny & The Quarters – You and Me

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Calendrier

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Portfolio

Archives

Anna Bambou